RAPPORTER SON MOBILE UN GESTE QUI RAPPORTE À TOUS ET À CHACUN

Nous avons tous des mobiles usagés qui trainent dans nos tiroirs !

Chaque année, près de 20 millions de mobiles neufs sont vendus. Or, un peu plus d’un million de mobiles seulement (1 016 622) 

ont pu être collectés par les opérateurs membres de la Fédération, en 2011. Pour faire augmenter ce chiffre, chacun de nous peut agir.

ON A PRESQUE TOUS UN MOBILE
DANS NOTRE POCHE…
85 %* des Français en possèdent au moins un. Toutes les classes sociales sont concernées : les cadres, qui sont équipés à 95 % comme les ouvriers équipés à 93 %.
Il est vrai aussi que, bien que nos mobiles soient conçus pour durer plus longtemps, on en change tous les 18 mois en moyenne. D’ailleurs, plus on est jeune, plus on en change souvent : un Français sur deux, âgé de 18 à 24 ans, a changé son mobile il y a moins d'un an. Et un sur trois en a changé il y a moins de 6 mois !
… MAIS AUSSI DANS NOS TIROIRS !
Mais que faisons-nous de notre ancien mobile lorsque nous en changeons ? Nous sommes plus de la moitié (52 %)* à garder des mobiles inutilisés à la maison.
Seul 16 %* déclarent l’avoir trié ou recyclé et 16 %* l’ont donné à un proche.
IL Y A POURTANT
DES SOLUTIONS
Le nombre de mobiles collectés par les opérateurs membres de la Fédération continue d’augmenter chaque année. Après avoir doublé entre 2009 et 2010 (485 000 en 2009 et 835 000 en 2010), ce nombre est passé au-dessus de la barre symbolique du million de mobiles collectés en 2011 (1 1016 622). Cette augmentation s’explique par une communication renforcée sur le sujet, mais aussi par la généralisation des contreparties financières accordées aux consommateurs, qui sont les véritables avancées de ces deux dernières années. 

Pour continuer à augmenter cette collecte, nous avons tous un rôle à jouer. Parce que rapporter son mobile, c’est un geste qui rapporte à tous et à chacun.

*Source : Enquête TNS Sofres-AFOM, décembre 2010.