RAPPORTER SON MOBILE, UN GESTE POUR L’ENVIRONNEMENT

Votre mobile est au fond d’un tiroir
alors qu’il fonctionne encore
Vous ne savez pas quoi faire de votre ancien mobile, vous ne saviez pas qu’il pouvait valoir de l’argent, vous comptiez le revendre ? Dans tous les cas, ayez le réflexe de rapporter vos mobiles usagés chez votre opérateur via les différents canaux qu’il vous propose (point de vente, site Internet…) . Dans certains cas, votre mobile inutilisé peut vous rapporter ou servir à quelqu’un qui en a besoin en France ou dans un pays en voie de développement.

Revendre son mobile, un geste pour vous

Vous ne le saviez peut-être pas mais les opérateurs membres de la Fédération Française des Télécoms proposent de reprendre vos anciens mobiles (en fonction du modèle et de l’état du mobile) avec une contrepartie financière. Vous pourrez trouver sur leurs sites Internet toutes les informations sur les offres de reprise :

- Bouygues Telecom
- Cofidis Mobile
- NRJ Mobile
- Orange
- SFR
- Virgin Mobile
Le saviez-vous ?

Certains opérateurs proposent également de reverser tout ou partie du montant correspondant à la valeur de votre ancien mobile à une ou plusieurs associations.
Donner son mobile,
un geste pour tous


En rapportant votre mobile (et ses accessoires) chez votre opérateur avec ou sans contrepartie financière, vous favorisez également la création d’emplois dans le secteur protégé. En effet, les opérateurs membres de la Fédération Française des Télécoms collectent puis dirigent les mobiles vers des acteurs issus de l’économie sociale et solidaire : ESAT (Etablissement et Services d’Aide par le Travail) ou entreprises d’insertion comme les Ateliers du Bocage (Réseau solidaire d’Emmaüs France). Rapporter son mobile chez un opérateur membre de la Fédération permet de maintenir ou de créer des emplois dans le secteur protégé ou celui de l’insertion. Ce sont ces organismes qui trient, réparent, reconditionnent les appareils. Ils effacent également toutes les données personnelles et changent les batteries. Les mobiles sont ensuite revendus sur le marché de l’occasion en France ou dans les pays où la téléphonie mobile peut être un accélérateur de développement ou bien donnés à des associations caritatives.
Le saviez-vous ?

Pour 12 000 mobiles collectés, 1 emploi est créé (source : Ateliers du Bocage).